Quatre – Veronica Roth … Oui à Four ! Non à Divergente !

IMG_9501

L’histoire de Quatre avant sa rencontre avec Tris.
Lors de sa cérémonie du choix, un jeune altruiste se dresse contre sa famille et sa faction : il rejoint les audacieux.
Il choisit un nouveau destin, et devient Quatre.
Mais ce qu’il découvre alors met en péril son avenir, et celui de la société tout entière.
Va-t-il devoir se dresser contre sa nouvelle faction?

308 Pages – Editions AdA

sans-titre-8

Four est un Hors-Série de la trilogie Divergente.
Nous avons les même personnages, le même monde, la même histoire, mais nous suivons ici la vie d’un autre personnage. Celui de Quatre (Four), instructeur de Tris, reconverti en petit-ami par la suite.

J’ai lu les tomes 1 et 2 de la série Divergente, et si j’ai beaucoup aimé le monde dans lequel évolue Tris, Quatre et Compagnies, je n’ai pas aimé suivre la vie de Tris, d’autant plus que je ne l’ai pas apprécié elle non plus. Et au cours de ces deux lectures je n’arrêté pas de penser à Quatre. Comme le livre aurait gagné à approfondir son rôle et sa personnalité.
Aussi j’ai enchaîné avec la nouvelle Free Four, qui raconte l’épreuve du lancer de couteau vécu par Tris dans le tome 1, du point de vue de Quatre. La scène on la connaît donc, Tris qui prend la place d’un autre novice, et Quatre qui lance les couteaux. Mais cette fois si avec les pensées de l’instructeur en plus. Voilà déjà qui est mieux. Et bien plus intéressant.
Auparavant j’avais aussi vu le premier film que j’avais d’ailleurs préférer au livre.

Avec tout ça j’en suis arrivé à une conclusion : Divergente oui, mais pas avec les pensées au combien ennuyantes de Tris, Theo James Four étant bien plus charismatique.

La lecture du tome 3 passe donc à la trappe pour un moment, pour laisser place à ce bouquin regroupant 4 nouvelles concernant « Le » personnage qui aurait du être le principal de la série (oui l’auteur avait commencé l’écriture de la trilogie de son point de vue et non de celui de Tris), ainsi qu’un bonus de trois scènes tirées de la série Divergente raconté par Quatre.

sans-titre-8

LE TRANSFERT, LE NOVICE, LE FILS et LE TRAITRE

Si les trois premières se déroulent avant la saga Divergente, la dernière elle se déroule lors de l’initiation de Tris.

J’ai trouvé intéressant de suivre le parcours de Tobias depuis sa vie chez les Altruistes, au test d’aptitude, à sa cérémonie du choix, son initiation, puis son établissement au sein des Audacieux.

Nous suivons ses doutes, en effet au départ nous somme face à un Quatre complètement perdu, qui ne veut que fuir son passé, et qui choisit sa nouvelle faction par élimination, puis qui prend peu à peu confiance en ses capacités au fur et à mesure de ses réussites.

Si j’ai reproché à Tris de n’avoir pas assez de personnalité dans la trilogie Divergente, et d’être vraiment très passif, Quatre lui en à une beaucoup plus établit, et que c’est rafraîchissant ! Il doute, même énormément, mais ça ne le rend que plus humain (contrairement à Tris qui fait plus l’effet d’une marionnette). Bien qu’a certain moment, très bref, il m’a semblé que l’auteur se soit mis à greffer un peu de la non-personnalité de Tris à Quatre (Allez savoir pourquoi … Confusion entre les personnages sans doute).

La nouvelle « Le Fils » nous en apprend plus sur les parents de Tobias, ainsi que sur les circonstances qui l’ont poussé à refuser d’être nommé Chef et à se contenter d’un poste d’instructeur à temps partiel combiné à un poste d’agent de contrôle, bien que je trouve quand même que 18 ans c’est beaucoup trop jeune pour devenir instructeur, et que deux ans pour apprendre à être une arme de détection humaine me semble aussi beaucoup trop brève. 

Pour finir, on retrouve également pas mal de personnages secondaires de la saga, dont Zeke et Shauna qui sont en réalité un peu « les meilleurs amis » de Quatre, ainsi que Tori, Uriah, Lynn, et bien sur Eric

BONUS

En bonus; nous avons trois très court texte se déroulant tous durant le tome 1 de la saga, et bien sur parlant de Tris : « Premier Saut : Tris ! », « Attention, Tris », « ça te va bien, ton nouveau look, Tris ».

Rien de nouveau cette fois ci, si ce n’est d’avoir les pensées de Quatre, et de suivre « son attachement » à l’héroïne de son point de vue. (J’ai vraiment un problème avec Tris, car je préfère largement l’histoire lorsqu’elle n’y es pas enfaite …)

sans-titre-8

VERDICT

J’ai passé un très bon moment avec Quatre pas avec Tris, et j’aurais aimé suivre la trilogie entière de son point de vue. C’est un personnage qui arrive presque totalement brisé chez sa nouvelle famille d’accueil, qui va se rendre compte que le combat est loin d’être fini, et va en conséquence faire son possible pour se renforcer. Un personnage avec des doutes, des peurs (Quatre donc), des petits moments de joie, qui découvre ce qu’est l’amitié, ce que s’est que de défendre une cause. Bref un humain avec un cerveau et qui sait l’utiliser (sauf lorsqu’il va rencontrer Tris).

« — Tu devras vivre avec ton choix, me dit-elle. Quoi que tu décides, les autres s’en remettront, ils passeront à autre chose. Toi, jamais. »

« C’est pour ton bien. » C’est ce que me dit Marcus avant chaque coup. Comme si me frapper était un sacrifice. Comme si ça lui coûtait. En tout cas, je ne l’ai pas vu, lui, marcher en boitant ce matin dans la cuisine.»

«Ici, j’apprends à me défendre, à être plus fort, mais une chose que je n’ai pas apprise, que je refuse d’apprendre, c’est à prendre plaisir à causer de la souffrance. Si je dois devenir un Audacieux, je le ferai selon mes propres règles, quitte à ce qu’une partie de moi reste toujours un Pète-sec.»

3EtoilesDemi400

Parce que j’ai trouvé ça drôle, et que j’avais aussi aimé le film « I am Number Four » 😂

divergent-four-i-am-number-four-quatre-Favim.com-1910922

Publicités

3 réflexions sur “Quatre – Veronica Roth … Oui à Four ! Non à Divergente !

  1. Je suis du même avis que toi. Divergente est la seule histoire que j’ai préférée au cinéma plutôt qu’en roman ! Pour le premier tome au moins car c’est le seul que j’ai lu. Par contre j’ai adoré le film ! Le 2e un peu moins, mais en globalité je les ai adoré tous les deux. Et tout cela à cause de Tris et de ses pensées que j’ai trouvé terriblement niaises dans ce premier tome… Bref, tout cela pour dire que du coup ces nouvelles sur Quatre uniquement me tente beaucoup, j’ai hâte de les lire !!

    • Exactement Tris est trop niaise ! En même temps elle n’a que 16 ans, mais dans un bouquin de près de 400 pages difficile de laisser passer. Je n’ai pas encore vu le 2nd film mais j’ai beaucoup aimé le 1er par contre. J’espère que tu aimera « Quatre ». Il se lit très vite en tout cas -)

  2. Pingback: 2015 en chiffres … résolution 2016 : être plus active | A reader lives a thousand lives before he dies. The man who never reads lives only one.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s