San Andreas … Super Papa à la rescousse !

6007Hier, profitant des réductions cinéma grâce à la fête du cinéma, et aussi de la climatisation par ce temps caniculaire, j’ai rejoint la salle obscure la plus proche pour enfin voir San Andreas.

San Andreas c’est quoi ?

Petit pitch : Un père de deux filles, dont une décédée plusieurs années apparemment, et une devant intégrer la fac, apprends que sa femme, pas encore ex-femme, a décidé d’emménager avec son nouveau copain milliardaire. Monsieur, ex-militaire, devenu secouriste, le prend très mal. Le même jour la fameuse faille de San Andreas craque. Le Super Papa va se lancer à travers un périple le long de la côte ouest, d’abord pour sauver sa pas encore ex-femme mais presque, puis pour sauver leur fille, puis finalement pour sauver son propre mariage, tout sa sur fond post-apocalyptique.

Pourquoi JE suis partie voir ce film ?

Avouons le, rien d’original. C’est du déjà vu et revu. Mais la faible femme que je suis a succombé au nom de Dwayne The Rock Johnson en tête d’affiche.

Mon avis général

Honnêtement le film se laisse voir, mais il ne vaut pas s’attendre à du grand cinéma. Je suis tout de même contente de l’avoir vu au cinéma pour pouvoir admirer The Rock sur grand écran le rendu des effets spéciaux sur grand écran. Les scènes sont époustouflantes et le son génial. Là où il y a un hic c’est au niveau des personnages et de l’histoire en elle même. Comme dit plus haut le scénario est totalement très largement inspiré des films du même genre existants déjà, et bourré de cliché. La seule originalité étant que cette faille existe en effet réellement, et qu’elle peut effectivement s’ouvrir à tout moment (en gros j’aurais vraiment flipper si j’avais vécu à Los Angeles par exemple).
Quand à The Rock, oui il porte bien le film sur ses larges épaules à lui seul, même si sa prestation n’apporte rien de nouveau à ce qu’on lui connaît déjà.

Petit détail avec les points qui m’ont agacés (Attention Spoilers)

– Le film commence avec une jeune fille qui envoie des sms en conduisant (qui boit de l’eau aussi) sur une route plutôt dangereuse, avec beaucoup de virage, à double sens, un ravin d’un côté et une montagne de l’autre (en gros pas futfute la fille). Bien évidement elle y tombe dans ce ravin, et étonnamment pas parce qu’elle prend des risques au volant, mais parce qu’il y a eu un éboulis. Donc plouf dans le trou.
Elle fait plusieurs tonneaux, se prend un rocher en plein pare choc avant, et la voilà nickel rien de cassé, tout vas bien, le brushing impec (mais bien sur). C’est là que The Rock et son équipe de secouriste dans son hélicoptère interviennent. Le petit jeune secouriste (qui joue aussi Arsenal dans la série Arrow, la pub pour Abercrombie même) se lance dans le trou pour sécuriser la voiture. Mais comme c’est pas lui le personnage principal, il se plante, et c’est lui qui a besoin d’aide. Voilà comment The Rock entre en scène, de façon totalement maladroite et cliché.

Faut-il toujours mettre une fille en maillot de bain dans les films. Il doit y avoir une règle qui dit qu’un film de sortira pas en salle si il n’a pas rempli son quota de fille en maillot, parce que je ne vois pas l’intérêt là. Et juste après ça The Rock pars dans la chambre de sa fille, et trouve des photos d’elle et de sa fille décédée et nous voilà pour une petite séquence émotion on.

– L’équipe de sismologue de choc fait une découverte fondamentale. Ils ont mis au point LE système révolutionnaire qui va aider l’humanité à savoir qu’un séisme va avoir lieu et où … quelques secondes avant que cela n’arrive … wouah super comme découverte quand même.

– Ben, demandeur d’emploi qui rêve de se faire embaucher par le copain milliardaire (celui qui joue le médecin légiste immortel dans Forever ! A voir en vostfr pour l’accent du doc !), fait la connaissance de Blake dans la salle d’attente d’un de ses immeubles. C’est le coup de foudre pour l’homme qui a même ramené son frère à l’entretien d’embauche parce que ses parents sont en croisière. Il succombe en quelques secondes au charme ravageur et aux magnifiques implants yeux bleu de la belle.
Si bien que lorsque celle ci se retrouve coincé dans une voiture dans le parking, et que son propre futur beau-père l’abandonne pour sauver sa peau, monsieur risque la vie de son petit frère et la sienne, pour sauver la demoiselle en détresse.
Alors oui le coup de foudre, les papillons, les petits anges qui passent et tout le tralala ok, mais de la à risquer la vie de son petit frère pour une fille avec qui il a discuté 5 min il y a une faille (vilain jeu de mot ! Même si plus tard dans le film nous verrons qu’il a bien fait de la sauver quand même).

La presque ex-femme; que d’ailleurs j’aime beaucoup en passant et je trouve qu’elle forme un beau couple à l’écran avec Dwayne Johnson; garde une coupe parfaite faite de très belles boucles pendant une bonne partie du film. Même après avoir été ensevelit par des gravats, avoir sauté dans un hélicoptère, s’être craché dans cet hélicoptère et avoir traversé une partie du pays en voiture, la coupe est impec. Il lui a fallu sauter d’un avion pour les attacher, même si il reste très disciplinés. Les gens n’ont pas vraiment le sens des réalités hein …

– Blake est entrain de se noyer. Un cauchemar pour le père qui revit la mort de sa première fille morte de la même façon (enfin je suppose car c’est pas dit ça). Elle est coincée, et lui n’arrive pas à faire céder la pile de machin choses qui bloque l’entrée. Elle lui dit adieu, puis nous la voyons avoir une série de spasme.
Alors il a fallu qu’il voit sa fille mourir pour être soudain doté d’une force Herculéenne, et faire valser le tout d’un coup de pied et d’un coup d’épaule. Possible, adrénaline et tout … sauf que … au lieu d’essayer vraiment de la dégager nous avons eu le droit à plusieurs minutes de « Ma chérie tout va bien, ne t’inquiète pas, Papa est là » sans vraiment « essayer » de la dégager.

– Après la noyade donc. Elle est capute. Il la porte. L’allonge et lui fait un massage cardiaque. Rien. La mère à le temps de les rejoindre en bateau. Ils montent tous à bord. Ils ont tous le temps de s’éloigner du bâtiment qui tombe. Toujours rien. Il continue donc son massage cardiaque plusieurs minutes. De très longue minutes même pour avoir eux le temps de faire tout ça. Je ne suis pas médecin mais normalement c’est mort (cette fois c’est vraiment sans mauvais jeu de mot). Le père dévasté abandonne. Regarde sa pas tout à fait ex-femme, dévasté aussi. Puis reprend. Et la c’est magique ! Elle se réveil…
Mouais …

Dernier point qui m’a plus déçu qu’agacé.
– Cette fameuse scène dans le trailer où Dwayne Johnson cris « Everybody down !!! », je m’attendais à un truc super. Je ne sais pas trop quoi, mais un TRUC qui capte l’attention … et ben non …

Fin Spoilers

Malgré cette longue liste, le film se laisse voir sans problème. Le travail fait sur les scènes de catastrophe est tellement éblouissant et réaliste que j’aurais bien passé 1h54 à voir des tsunamis et des bâtiments s’écrouler, plutôt que de surveiller le brushing des actrices.

3Etoiles400

San-Andreas-2

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s