La Belle et la Bête (Le Film) … une réécriture pas très enchanteresque …

France, 1810. Un riche marchand se retrouve ruiné après la perte de son commerce suite au naufrage de ses navires. Il s’exile à la campagne avec ses six enfants, dont la plus jeune, Belle, douce et généreuse. Perdu dans une tempête de neige lors d’un éprouvant voyage, le marchand se réfugie dans un château fantastique. En voulant cueillir une rose pour Belle, il est condamné à mort par le maître des lieux, la Bête.

Film de Christophe Hans, avec Vincent Cassel et Léa Seydoux, 112 minutes, sortie en février 2014.

110035

Il faut savoir que La Belle et La Bête est mon Disney préféré. Je n’ai pas dit mon conte préféré, car je sais que les Disney ne sont que des réécritures, et que n’ayant pas lu la version originale, cela n’aurait pas sonné juste. Mais bon bref, c’est mon Disney préféré, d’autant plus que la toute première fois de ma vie dans une salle de cinéma, a été pour voir La Belle et La Bête, qui a ensuite était vu et revu une bonne trentaine de fois depuis.

Alors qu’elle n’a pas été ma déception lorsque je suis tombé sur … ça … presque aussi déçu que lorsque je suis tombé sur la série « The Beast » version américaine du conte à la sauce enquête policière et mystérieux justicier.

☆ Ici nous avons une Belle qui ne fait pas vraiment honneur à son nom. Elle a un visage fermé, et assez dur (un peu comme Kristen Stewart dans le rôle de Blanche-Neige d’ailleurs, ou encore Sophie Low en Alice dans Once Upon a Time in Wonderland), doté d’une paire de sœurs tout droit sortie du côté de chez Cendrillon (donc bêtes, laides et futiles).

☆ Le film est une production française, et ce que je redoute le plus avec les productions actuelles françaises est arrivé : le ton des acteurs sonne faux. Le texte est appris par cœur, et ça se voit ! ça s’entend plutôt ! Seul la tonalité de la Bête reste convaincante … mais seulement lorsqu’il est en Bête … étrange, car Vincent Cassel est tout aussi plat en tant que Prince dans son interprétation, que Léa Seydoux l’est dans celui de la Belle.

☆ Les dialogues n’arrangent en rien les choses. Texte maladroit. Répliques qui ne volent pas très haut. En gros pas une réussite sur ce plan là non plus.

☆ Gros points positifs : les costumes et les décors. Là un très beau travail a été réalisé. Le film est visuellement une vrai œuvre d’art. Et c’est bien dommage que l’ensemble du casting, et la mise en scène des acteurs ne soit pas à la hauteur d’un tel bijou.

Frise.Roses

En détail (attention spoilers) :

En début de film, le père de Belle fait faillite, et le fils aîné qui se rend compte que papa étant pauvre, donc lui aussi est pauvre ne trouve rien de mieux que de lui lancer à la figure : « Vous ne comprenez pas, vous jouez les bourgeois mais vous n’êtes plus rien ? Vous me faite pitié père ».

Après ça, un jour, le Père de retour chez lui, se perd dans la forêt, et tombe sur le château de notre Bête. Monsieur fait comme chez lui, la table est garni, Monsieur se sert. Monsieur tombe sur des coffres de bijoux et de vêtements, qui se trouve être exactement ce que ses deux filles lui ont demandés, il empaquette le tout, non sans râler « Oh ! Mais il manque une Rose ! Belle voulait une rose ! ». En sortant il tombe sur un buisson de rose, et en prend une. Là, la scène est très bizarre. Une tête de statut animé sort du buisson géant et la Bête surgit pour lui dire « Une vie pour une rose ».

Le pauvre monsieur rendre chez lui pour dire adieu à sa famille (sympa quand même cette bête), mais Belle l’enferme dans la chambre décidé à prendre sa place (c’est qu’elle a un bon cœur Belle … ahah … comme elle le dit elle-même elle ne veux juste pas être celle qui enlève ses deux parents à ses frères et sœurs, sa mère étant morte en couche), puis lance à l’assembler avant de partir un « N’oubliez pas de m’aimer ».

Chez notre Bête :

1er jours : elle se promène vêtu d’une magnifique robe blanche, mange, dors et rêve de la reine précédente. Dans le rêve, La Bête, qui s’absentait toujours de son château, promet à sa femme d’arrêter de chasser la biche dorée si celle-ci lui donne un héritier.

2nd jours : elle se promène vêtu d’une magnifique robe verte, mange, fait la connaissance des tadums, dors et rêve de la reine précédente. Pendant le dîné Belle reprend du poil de la bête, et se permet un comportement pour le moins assez étonnant pour une prisonnière (plus un exemple de la beauté des répliques un !):

La Bête : Aime tu t’as nouvelle robe ?
La Belle : Ne venez plus jamais dans ma chambre.
La Bête : Je te rappel que j’ai tout les droits.
La Belle : C’est ce qu’on verra

La Belle : Je peux parler où je dois diner en silence comme les enfants ?
La Bête : C’est pourtant ce que tu es, une enfant arrogante.
La Belle : J’aime que les gens croient que je suis puérile et futile.

La Belle : Jour et nuit j’attends que vous décidiez de mon sort. Vous jouez avec moi comme si j’étais une souris entre vos pates  … eux … ça ne fait que deux jours qu’elle se trouve au château.

La Belle : Vous croyez qu’une bête comme vous, pourrez combler une femme comme moi !Belle en version enfant pourri gâté narcissique … très jolie vraiment !

tumblr_na8yst5yNA1qhkkp7o6_250 3eme jours : elle se promène vêtu d’une magnifique robe bleu, joue a cache cache avec les Tadums (trop mignon en passant même s’ils ne servent strictement à rien à l’intrigue), mange, échange une visite à sa famille contre une danse avec la bête, qui danse, puis refuse, la Belle nous fait un caca-nerveux.

La Belle : Vous vous drapez dans les parures d’un prince, vous croyez être un homme mais vous n’êtes qu’une bête cruelle et solitaire. Vous pouvez essayer de me soudoyer, m’envoûter, vous ne cesserez de me répugner.

tumblr_ncw6d1m4Ng1tmsfhoo5_500

tumblr_ncw6d1m4Ng1tmsfhoo6_500

Elle assiste ensuite au « repas » de la bête, prend peur, et ne respecte pas sa promesse de ne pas sortir à la nuit tombé, et s’enfuis du château. Mais ma pauvre fille, bien sur qu’il mange comme une bête, puisque C’EST une bête. Quoi donc de choquant pour justifier une fugue ?

La bête prend quand même le temps de revêtir son jolie manteau de fourrure blanc comme neige, avant de la poursuivre dans un magnifique décor, pour déboucher sur un lac gelé, où il la fait tomber sur le dos et se mettant au dessus d’elle lui balance « Maintenant vous savez ce que je suis. Dite moi encore que je vous répugne. Dite le moi !!! ». Puis le voilà qui essaie de l’embrasser, madame ne se débat pas et ferme même les yeux pour l’accueillir (alors qu’il y a quelques seconde il la répugner assez pour fuir justement), mais tombe alors dans le lac, la surface s’étant craquelé (même que la bête la rattrape par le décolleté). Puis la voilà qui dors, à son réveil la bête l’autorise à aller chez sa famille.

tumblr_myual1jIIw1qzxeqqo6_250

Le 4ème jour, donc, elle rejoint sa famille dans une magnifique robe rouge, et pour faire bonne mesure, une magnifique couronne (pourquoi faire au juste ? parader devant sa famille ?). Et sa première réplique à sa famille est donc « Mais qu’est ce que c’est que ce bazar ! ». Retrouve ensuite son père mourant et s’endors à son chevet (oui elle dort pas mal), pendant que ses frères criblés de dettes, et ayant vu une somptueuse broche sertie de vrai pierres précieuses sur la cape de Belle, décident d’aller se fournir directement chez le fournisseur et sont donc en route pour le château.

tumblr_na8yst5yNA1qhkkp7o4_250

Evidemment Belle rêve encore de l’ancienne vie de la Bête. Cette fois ci elle assiste à la chasse de la biche dorée, alors que le Prince avait promis de la laisser en vie si héritier il y avait (et il y avait donc vilain un prince qui tiens pas ses promesses !!!!…). Il le tue, et surprise la biche se transforme en la Reine, qui lui dit avant de mourir être une nymphe des bois, et demande à son père de ne pas se venger (et qui permet aussi en même temps au film, d’avoir sa minute de « nu » …car en 2014 un film sans nu n’est pas un film, même si c’est juste partiel). « Père, Dieu de la Forêt. Epargner mon adoré ! Il a rempli votre fille d’un amour éternel. »

Alors que Belle se rend compte que ses frères lui ont pris et sa broche et son cheval magique qui lui permettait de retrouver le chemin du retour, ses frères et le grand méchant (une version grotesque de Gaston accompagné de sa voyante personnelle, et à ses heures perdue amante) mettent à saque la demeure de notre grand fauve. Leur méfait accompli, la bande de voleur s’empresse de s’enfuir, mais une statue d’un géant s’anime et part à leur poursuite (Je crois que le réalisateur à un truc avec les statues animés). D’autres s’animent et voilà que trois géants, plus la Bête qui s’est enfin décidé à défendre son bien porté par une des statues piétinent les intrus.

Belle les rejoint à temps pour sauver ses deux frères coupables, mais la réplique de Gaston en profite pour poignarder la Bête. A l’aide de ses trois frères, elle porte la Bête jusque dans sa chambre pour littéralement le jeter dans un bassin enchanté (oui oui elle à un bassin magique dans un coin de sa chambre). La Bête reviens à la vie, et les larmes de Belle qui lui déclare son amour le transforme en (pas si) beau jeune homme (et pas si jeune non plus), et tout les Tadums se sont quand à eux transformés en chiens (ils sont vraiment choux mais ne servent strictement à rien). Et tout ça sans aucune émotion, le visage complètement figé (Je parle de Belle pas des Tadums).

Pour finir, Belle emménagea dans la maison de compagne avec le Prince, et eurent deux enfants. Les frères ouvrirent une imprimerie, et les sœurs se marièrent avec des jumeaux qu’elles étaient elles-même incapable de reconnaître (si si c’est dit ! ça laisse imaginer des choses ça …).

Frise.Roses

En cadeau la Bête et son manteau de fourrure je-me-camoufle-dans-le-décor :

la-belle-et-la-bete-photo-52cc3885ca027

Publicités

6 réflexions sur “La Belle et la Bête (Le Film) … une réécriture pas très enchanteresque …

  1. Ce film ne m’a jamais fait envie et ta chronique me conforte dans mon choix ahah. Contrairement à toi, La belle & la bête n’est vraiment pas mon disney préféré :3

    • Au départ j’en avait pas envie du tout non plus. Mais j’ai vu passer tellement de magnifique GIF sur Tumblr que je me suis dit que je manquais peut-être quelque chose … erreur XD

  2. La Belle et la Bête est aussi mon Disney préféré (avec Pocahontas et Mulan), et j’ai aussi été déçue par cette adaptation. Esthétiquement parlant, je trouve le film génial (quoique parfois, certaines tenues de Belle font trop excentrique à mon goût), mais l’intrigue et les acteurs ne m’ont pas du tout convaincue.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s