Ces livres qui ont crée un petit buzz littéraire sur le Net, mais qui finalement ne méritent pas tant d’attention ! …

spn-6b1

Avant l’avènement du Net, comme beaucoup de monde, je me contentais de flâner dans les rayons de la bibliothèque du coin, puis de piocher au hasard des étagères une pile de bouquins. La sélection était ensuite vite fait : 4ème de couverture assez intéressante … puis plus superficiellement : couverture ok !

Parfois, mais plus rarement je me laisser tenter par les livres du mois sélectionnés par les bibliothécaires, où bien me servais sur la table des nouveautés.

Procédant ainsi, et ceux pendant de nombreuses années, j’ai rarement été déçu, ou même regretté d’avoir perdu du temps à lire un livre alors que j’aurais pu en lire un meilleur.

starting-the-hobbit

Seulement voilà, internet est arrivé, et avec, son lot de sites spécialisés (type Babelio et Libraddict), ses blogs littéraires et même les commentaires proposant des avis sur les sites de vente (Amazon, Fnac …), qui bien souvent tentent les lectures (oui j’avoue faible que je suis …).

tumblr_m63auxKAHf1r5kabpo1_500

Voici donc une série de bouquin, pour lequel je ne comprends toujours pas à quoi l’engouement général est dû, et qui pourtant ont su créer le buzz !

sans-titre-8

Commençons par les livres ayant eu droit à une adaptation cinématographique, que je n’ai évidement pas vu, au vu de mon intérêt pour la version papier.

En France tout le monde connait Marc Levy. Il suffit d’ailleurs d’un tour dans le métro pour voir des affiches publicitaires un peu partout à chaque nouvelle parution. Après avoir lu « Sept jours pour une éternité », c’est avec un grand plaisir que je me suis procuré « Et si c’était vrai » … sentiment très vite mis à la trappe. Alors oui le style est léger, et les dialogues fluides, mais d’une niaiserie ! Franchement un homme qui kidnappe un corps, puis passe quelques jours avec en bord de mer (Bon ok pas juste avec le corps, mais avec le fantôme du corps aussi …). Ça aurait pu être drôle, mais c’est assez affligeant. Des personnages creux, et une histoire à en vomir des fleurs roses. Dommage … pour le coup même si j’ai entendu de très bon écho du film, le livre me fait au contraire craindre le pire.

Toujours sur la lancée des adaptations, une énorme déception avec « La Mécanique du cœur » de Mathias Malzieu. Une couverture magnifique, une histoire intéressante … pour un enchaînement d’événements sans queue ni tête, et un mélange d’écriture des plus étrange (poétique vs familier).

sans-titre-8

Penchons nous à présent sur le style littéraire ayant fait fureur ses dernières années (depuis la sorti au cinéma de Hunger Game plus précisément, et encore plus précisément le 21 mars 2012) : La Dystopie !

Surfant sur la grande vague du moment, de nombreux auteurs ont tentés leurs chances, et certains ont véritablement réussi à créer un buzz … pour ma plus grande déception.

spn-15c

A noté que tous les livres figurant dans cette catégorie ont deux caractéristiques en commun, que je cite ici pour éviter les répétions : 1) un sujet original et intéressant, mais traité de façon « simple et facile » et non exploité ; 2)  des personnages avec un manque total de personnalité, creux, sans intérêt et pas exploité malgré le potentiel de départ.

En tête de liste « Multiversum » de Leonardo Patrignami … un brouillon total. Une couverture magnifique, mais un texte qui donne l’impression que l’auteur a sauté la partie « edit » et que l’éditeur l’a sélectionné par hasard sautant aussi cette même partie. Trop pour moi, je l’ai très vite abandonné !

Le suivant a bien faillit subir le même sort que le précédent : « Incarceron » de Catherine Fisher. Il m’a parfois, bizarrement, fallut relire certains passages plusieurs fois, sans au final, en comprendre le sens. Et pourtant l’auteur avait toutes les cartes en main pour en faire un petit bijou !

pll-1a-prettylittlejason

De même que « Promise » de Ally Condie … avec cette fois ci une histoire commençant qu’au dernier chapitre.

Un gros regret pour « Delirium » de Lauren Oliver où ma seul réaction a été « Autant de bruit pour ça !!!!! ». Encore un auteur qui surf sur la vague « le retour de la dystopie », et encore une qui s’écroule royalement.

Pour finir « La Sélection » de Kiera Cass. J’ai hésité à le faire figurer dans l’article celui-ci. Pour la bonne est simple raison que contrairement aux livres ci-dessus, et même en ayant pas du tout apprécié les personnages (une héroïne sans personnalité mais un brin prétentieuse et un héro absent dans tout les sens du terme), l’histoire reste quand même fraîche et sans prise de tête (même si très prévisible). Un roman jeunesse digne d’un Disney, mais tout de même « entre deux » ce qui donne l’impression d’un travail inachevé.

sans-titre-8

Petit retour en arrière pour un petit focus sur le présent style littéraire qui à connu un retour sur le devant de la scène en fort : le Fantastique, avec en personnage phare nos amis les vampires ! (et autre créatures fantastiques du même genre).

Encore une fois ont commence par le pire avec « Hush Hush » de Becca Fitzpatrick, où j’ai eu la désagréable sensation d’être entrain de lire un mixe entre « Comment se débarrasser d’un vampire amoureux » et « Twilight ». Ou bienvenue à la petite lycéenne nommée Nora, qui est en réalité un croisement entre Anastasia et Bella, qui tombe sous le charme, et fait chavirer le beau mâle du lycée, et dotée d’une grande intelligence est pressenti pour intégrer les plus grandes universités du pays mais qui pourtant semble oublier d’utiliser ses neurones tout au long du bouquin. Qui d’ailleurs à l’instar de Bella, découvre les origines de son futur amant … grâce à une simple recherche Google !!

Hermione-Granger-GIFs-hermione-granger-23646814-500-205

Talonnant « Hush, Hush », « Comment se débarasser d’un vampire amoureux » de Beth Fantaskey … Hmmm … comment dire … après tout les avis positifs lu sur internet … incompréhension totale ! Je m’attendais à beaucoup mieux. Certain le qualifier de « meilleur que Twilight », bah alors là loin de là (et pourtant je ne suis pas du tout fan de Twilight). Ok l’idée que se fait l’auteur des vampires est très originale, j’ai beaucoup aimé … par contre pour ce qui est de l’histoire elle même … il ne se passe rien !

sans-titre-8

Pour finir en vrac avec les déceptions pour lesquelles je n’ai même pas la force d’écrire une phrase entière individuellement tellement ma surprise est grande. Oui lire « C’est un gros coup de cœur » une cinquantaine de fois, alors que c’est tout l’inverse pour moi, me fait réellement douter de ma santé mentale parfois (Est-je eu entre les mains la même version ? …).

wc-5a-bartowski

« Poison » de Sarah Pinborough (où seul les dernières lignes m’ont plut) ; « Les Portes du Secret » de Maria V. Snyder (où rien ne m’a plut, et je regrette d’ailleurs d’avoir dépensé de l’argent et de les avoir surtout payés alors que la réédition n’était pas encore d’actualité et l’édition précédente en rupture de stock !!!) ; « Cathy’s Book » et « Cathy’s Key » de Sean Stewart (où seul les indices dans la pochette m’ont amusés) ; « La Femme du Vampire » de Nina Blazon (où l’héroïne m’a donné des envies de meurtre … une copine de la Cathy précédente surement …) ; et pour finir « Le Blog de la Belle » de Temple Mary (Gros point d’interrogation !! … Cela semble parfois si facile de se faire publier …).

wth-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s