Râbi’a ‘Adawiyya apparut un jour dans les rues de Basra en portant un seau d’eau dans une main et une torche dans l’autre. Interrogée sur son étrange attitude, elle répondit « Je veux verser de l’eau en Enfer et mettre le feu au Paradis afin que disparaissent ces deux tentures, et que les hommes cessent de prier Dieu par peur de l’Enfer ou par espoir d’entrer au Paradis mais uniquement pour sa beauté éternelle. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s